tout droit reservé
une oeuvre de
Douala - Akwa .... rue Bébey Eyidi
Yaoundé - montée jouvence
Italie
Belgique
c
groupementbabountou.com       
juin 2014
A lire aussi
La nouvelle trésorière de CODEPOUANTOU
Journaliste groupementbabouantou.com: bonsoir, vous êtes aujourd’hui un membre influent du CODEPOUANTOU (Comité de Développement de Babouantou). En effet, pourriez-vous vous présenter à nos nombreux lecteurs? Trésorière du CODEPOUANTOU: bonsoir à vous autant. Au fait, je me nomme DEUBOU LYSETTE épouse KAMNA.  J’ai été élue en assemblée générale au poste de trésorière le 17 octobre 2016 et nous avons été installés, je  voudrai dire tous les membres du bureau élus de CODEPOUANTOU, le 19 décembre de la même année.  Journaliste groupementbabouantou.com: à vrai dire, qu’est-ce qui vous a poussé à postulé en tant que  trésorière de l’organe de développement de notre communauté?  Trésorière du CODEPOUANTOU: en effet, je me suis fait un défi de montrer à la population que chacun pouvait  postuler s’il avait participé à la cotisation au CODEPOUANTOU  au moins  pour les cinq dernières années. J’ai  participé au développement depuis près de dix ans. Ce n’est pas parce ce que je suis très riche par rapport aux  autres, mais plutôt une question de volonté qui se pose. Au départ, j’ai commencé à cotiser la somme minimum  qui est à la hauteur de 2000 FCFA, et au fur et à mesure petit à petit j’augmentais le taux. J’aimerai attirer  votre attention en vous faisant savoir que parmi toute la population de Babouantou, il n’y avait que quatre  personnes qui étaient à jour par rapport aux conditions d’éligibilité, c’est-à-dire avoir respecté sa cotisation  pendant au moins cinq ans. J’ai voulu à travers ma candidature les montrer que le développement c’est  l’affaire de tous, que chacun doit s’imprégner pour que le groupement aille de l’avant. C’est pour cela que  j’exhorte chacun à cotiser au moins le minimum qui est de 2000FCFA par ans. Par ma volonté et ma  détermination à participer au développement du groupement, j’ai postulé en tant que trésorière et j’ai été  élue. C’est une preuve que chacun peut avoir la chance d’être élu s’il participe au développement au moins en  cotisant le minimum pendant cinq ans. Je suis aujourd’hui trésorière du CODEPOUANTOU pour un mandat de  cinq ans renouvelable.  Journaliste groupementbabouantou.com: quels sont vos appréciations par rapports au nouveau bureau élu du  CODEPOUANTOU  dont vous faites partie?  Trésorière du CODEPOUANTOU: j’aimerai dire simplement concernant le nouveau bureau que nous sommes à la  hauteur  des objectifs que nous nous sommes fixés et surtout que nous allons continuer le développement de  notre groupement en suivant les pas de nos prédécesseurs. A vrai dire, les membres du nouveau bureau élu du  CODEPOUANTOU sont compétents et j’ose espérer qu’ils mettront leurs compétences en jeu pour trouver les  solutions pour que le groupement aille de l’avant et surtout se développe rapidement. Avec notre  détermination et surtout le soutien de tous et de Dieu, nous y arriverons sans véritables difficultés.  Journaliste groupementbabouantou.com: parlant du CODEPOUANTOU, nous savons d’après ses textes qu’il ne  prévoit pas un salaire pour ses membres. Comment faites-vous pour vous en sortir en travaillant ainsi sans  salaire ?  Trésorière du CODEPOUANTOU: travailler pour le développement de sa communauté ne doit pas être forcement  rémunérer car c’est une question de volonté. Quand on accepte d’y participer, c’est comme du volontariat  c’est-à-dire donner le meilleur de soi sans rien attendre en retour sinon des encouragements par rapport à nos  œuvres réalisées. Nous allons nous concentrer sur nos objectifs et j’espère que nous les attendrons avant la fin  du mandat car ce sont notre volonté et notre détermination qui compte avant tout. En tout cas, il n’y a aucun  problème à travailler ainsi sans salaire car ce n’est pas l’essentiel.  Journaliste groupementbabouantou.com: depuis l’installation officielle des nouveaux membres du bureau du  CODPOUANTOU dont vous faites partis, quelles sont les difficultés dont vous avez fait face jusqu’à présent ?  Trésorière du CODEPOUANTOU: à mon humble avis, je n’ai pas encore eu de difficulté jusqu’à présent, mais  nous avons un plan d’action que nous allons suivre et nous n’avons même pas encore commencé. J’espère que  les obstacles seront moindres car ils ne manqueront surtout pas. Il ne faut pas se faire des illusions, ils existent  toujours mais on fera de notre mieux pour les surmonter au cours de notre mandat et ainsi avoir un résultat  meilleur. Journaliste groupementbabouantou.com: aujourd’hui, vous êtes trésorière de l’organe de développement de  babouantou ; qui dit trésorière parle de la gardienne du portemonnaie de la communauté. En votre qualité de  trésorière du CODEPOUANTOU, quel cri d’alerte lancez-vous aux fils du groupement et à tous ceux qui liront  votre article, par rapport au développement?  Trésorière du CODEPOUANTOU: le conseil que je peux les donner c’est de participer d’une manière active au  développement du groupement en respectant leur cotisation annuelle au CODEPOUANTOU, ne serait-ce que le  minimum et je leur garantie que je ferai de mon mieux pour bien garder leur argent, bref leur portemonnaie  comme vous venez de le dire plus haut.  Journaliste groupementbabouantou.com: arrivé au terme de cette interview, nous vous disons merci pour ce  temps précieux que vous nous avez accordé pour sa réalisation et nous espérons  avoir votre disponibilité  la  prochaine fois quand l’occasion se présentera pour une autre interview. Trésorière du CODEPOUANTOU: au fait, je ne saurai terminer sans vous remercier grandement pour cette  occasion qui m’est offerte de m’exprimer par rapport à notre organe de développement CODEPOUANTOU dont  je suis membre maintenant et je pense que nous attendrons nos objectifs coute que coute et ceci ne pourra se  faire que grâce à votre soutien à tous. Bonne continuation et à bientôt! 
Avec les ressources naturelles, humaines et patriotiques dont notre Groupement regorgent, à la suite des réalisations et exemples  multiples et diverses que nos ainés nous ont légués  et des défis qu'il ont relevés, méritons nous  aujourd'hui que notre Groupement n'ait pas les bases pour son développement économique, social et culturel, dont  les voies de communications praticables en toutes saisons, un réseau d'eau potable pérenne, une place de fêtes pour ses activités culturelles et associatives, une chefferie supérieure à la hauteur de son rayonnement (...) Differents villages de babouantou Activités Reunions et Associations Etudes Diaspora Elites Lives photos LIVRE D'OR Accueil GROUPEMENT BABOUANTOU
Aimer son frère c’est lui tendre la main
S.M Majesté KALEUK      MOUGOUE Pierre
S.E Paul BIYA      
Chef d’Etat de la republique du cameroun
Chef Supérieur Roi BABOUANTOU