Douala - Akwa .... rue Bébey Eyidi
NOUS RECOMMANDONS AUSSI  
aidez-nous à améliorer ce projet donation
C’EST OFFICIEL : 600 FRS BABOUANTOU – BAFANG
 (UN ARRETE ROYAL) 
JOURNALISTE SITE DU GROUPEMENT BABOUANTOU: Bonjour monsieur Papa Samuel :  Merci bonjour JOURNALISTE SITE DU GROUPEMENT BABOUANTOU : Nous sommes devant vous en tant que journaliste du site internet www.groupementbabouantou.com et nous désirons avoir d’amples informations au sujet du tarif Bafang – Babouantou. Pouvons-nous tout d’abord savoir comment vous vous appelez ? Papa Samuel :  on m’appelle Papa Samuel. Notable et ami du chef S.M KALEUK MOUGOUE Pierre JOURNALISTE SITE DU GROUPEMENT BABOUANTOU :  Pouvez-vous nous parlez du tarif officiel Bafang -  Babouantou ? Papa Samuel :  Le tarif Bafang – Babouantou avait été fixé depuis mais les chauffeurs s’entêtaient toujours à transporter les passagers au prix de 1000f. ce jour donc, le chef a rassemblé tous les chauffeurs et les a exigé de transporter les passagers au prix de 600f tout en faisant comprendre qu’avant que ce tarif ne monte à 600f, le préfet avait été convoqué à Bafang et il avait bien voulu que ce tarif soit à 500f mais, il avait été convenu par le chef qu’au lieu de payer 500f avec les bagages, il faudrait mieux payer 600f et que ce prix soit maintenu. Il a continué ses propos en disant que tout chauffeur qui se rend compte qu’en transportant a 600f il ne peut s’en sortir, est libre d’arrêter et les autres vont travailler. Cette décision a poussé les chauffeurs à grever le lendemain et la nouvelle est parvenu chez le chef mais il a répliqué en disant qu’ils vont juste s’en tenir à grever parce qu’il n’allait rien changer de sa décision : le tarif Bafang – Babouantou et Babouantou – Bafang restera  600f en plus de cela, il ne veut plus que les véhicules se mettent en rang pour le chargement. Ceci dit, si un chauffeur trouve un passager, il doit débarquer.  JOURNALISTE SITE DU GROUPEMENT BABOUANTOU :  Est-ce que les chauffeurs respectent déjà cet arrêté du chef ? Papa Samuel :  Ils ont fait deux jours de grève et après cela, ils ont commencé à exécuter. Donc, présentement, ils exécutent. JOURNALISTE SITE DU GROUPEMENT BABOUANTOU : Y’a – t- il  des personnes chargé de Controller le respect de ces prix ? Papa Samuel :  Le principe de contrôle est basé sur le fait que toute personne qui empreinte le trajet  et qui arrive à destination en se plaignant que le chauffeur de taxi lui a pris plus de 600f, le surplus lui est tout simplement repris et remis au passagers. JOURNALISTE SITE DU GROUPEMENT BABOUANTOU : Etant donné que le prix officiel de Bafang – Babouantou est maintenu et connu au prix de 600f, pouvez-vous nous dire si l’état de la route du dit trajet correspond réellement à ce prix ? Papa Samuel :  Je dirai à ce sujet que non seulement la route est bonne, mais je peux vous affirmer que le prix correspond vraiment pour ce trajet et si nous voulons calculer par kilométrage, nous nous retrouveront a un prix moins que ces 600f. JOURNALISTE SITE DU GROUPEMENT BABOUANTOU : Nous nous sommes rendu compte que l’lorsqu’il y’a affluence de passagers suite aux différentes  cérémonies organisées au village telles que les obsèques, les  funérailles et bien d’autres cérémonies, ces chauffeurs de taxi augmentaient le tarif. Qu’en est – il maintenant de ces différents moments avec cet avènement de réduction des prix ? Papa Samuel :  Il est bien de noter que ceci est un tarif officiel et n’empêche en aucune manière qu’un passager soit pressé et sollicite un taxi course pour s’en aller rapidement. Mais qu’il y ait plus de passager ou pas, le tarif reste et demeure à 600f, néanmoins, il est tout de même possible qu’une personne ou un groupe de personne se décide de prendre un taxi course et de fixer les prix selon leur convenance. JOURNALISTE SITE DU GROUPEMENT BABOUANTOU : Le chef avait t – il délivré une note officiel à propos de ce prix ? Papa Samuel :  Bien évidemment, une note avait été délivrée et  il ne reste plus qu’à afficher le prix officiel au carrefour car avant de prendre cette décision, il avait convoqué tous les chauffeurs personnellement par une convocation et ils ont tous répondu présent à cette convocation du roi. Tous ceux qui n’étaient pas là étaient représentés  donc, aucun chauffeur ne peut prétendre dire qu’il n’était pas au courant à l’avance. JOURNALISTE SITE DU GROUPEMENT BABOUANTOU : En faisant un feedback dans le passé, pouvons-nous savoir comment le tarif Bafang – Babouantou a pu atteindre 1000f  ? Papa Samuel :  Tout ceci est la cause des chauffeurs de taxi qui accusaient de temps à autre l’état de la route, l’augmentation du prix du carburant mais curieusement quand on a arrangé la route et baissé le prix du carburant, ils ont maintenu le même tarif et c’est donc pour cette raison que le roi a décidé que sa population ne doit pas être menacé et a fixé ce prix. JOURNALISTE SITE DU GROUPEMENT BABOUANTOU : Nous comprenons à travers cette décision que, comme un papa, le roi a frappé la main sur la table pour obliger les enfants à comprendre et pour cela nous affirmons une fois de plus ces propos Vive le roi Babouantou Vive le Groupement Babouantou  Que ce tarif fixé soit pour toujours respecté et demeure inchangé. Nous vous remercions pour ce temps que vous nous avez consacré. Par votre biais, tous les Babouantou du Cameroun et de la diaspora seront au courant de ce tarif fixé par le roi. Nous reviendrons vers vous de temps à autre pour obtenir des informations concernant le Groupement Babouantou dans des aspects divers. Sur ceux, nous vous souhaitons une agréable journée. Papa Samuel :  Merci. À vous de même
tout droit reservé
une oeuvre de
Douala - Akwa .... rue Bébey Eyidi
Yaoundé - montée jouvence
Italie
Belgique
c
groupementbabountou.com       
juin 2014
Differents villages de babouantou Activités Reunions et Associations Etudes Diaspora Elites Lives photos LIVRE D'OR Accueil GROUPEMENT BABOUANTOU
Aimer son frère c’est lui tendre la main
S.M Majesté KALEUK      MOUGOUE Pierre
S.E Paul BIYA      
Chef d’Etat de la republique du cameroun
Chef Supérieur Roi BABOUANTOU